Atelier terrier.

Un terrier est l’ancêtre du cadastre, destiné au seigneur pour recenser ses terres et affirmer son pouvoir. Peu de terriers subsistent car ils ont été brûlés à la Révolution.

Louis Chapuis, chevalier, marquis de Miribel, seigneur de Margnolas et de Gletins a fait procéder à la révision générale de toutes ses rentes (terres lui rapportant revenu par l’impôt). Ce travail été exécuté pat Claude Contamine, notaire – géomètre à Lyon qui a arpenté et effectué un travail de cartographie à la main de 1748 à 1750.

Nous faisons partie des bénévoles qui participent au dépouillement des 58 planches du terrier de Miribel. En effet, une partie des terres de Beynost appartenait au marquis de Miribel, seigneur de Margnolas.
Le livre terrier qui accompagnait ces planches a disparu

(Sources : Sylvain Genevois, historien et géographe à l’origine du projet «Connaître l’histoire de sa maison, de son quartier.», présentation du projet.)

Les reproductions des plans proviennent des Archives Départementales de l'Ain où un travail remarquable de numérisation a été effectué.

atelierterrier
 
atelierterrier
 
atelierterrier
 
 
 
Powered by Phoca Gallery

Agenda

Marché de Noël : 7 et 8 décembre.

Voeux de Mémoire : lundi 14 janvier 2019.

 

A découvrir

Pour suivre l'évolution du site
" Quoi de neuf ? " 

 

 

 

 

Visites

1.png3.png3.png4.png6.png3.png