Etienne Vincent de Margnolas 1781-1809

Exilé pendant la Révolution (son père, Claude-Aimé fut guillotiné), il revient définitivement en France en 1800 et s'occupe de la gestion de ses terres de Beynost.

Sa brillante et courte carrière commence en 1806 (conseiller d'état et préfet d'Empire en Pologne et en Italie). Il est nommé Chevalier d'Empire en 1807 et reçoit la légion d'honneur en 1808.

Cliquez ici pour lire la nécrologie d' Etienne Vincent parue dans le Journal de Lyon et du département du Rhône de 1810.

En 1806, il épouse Caroline de Perron, fille d'une Dame du Palais de l'Impératrice.
Leur fils nait le 17 octobre 1809 soit 14 jours après la mort de son père et décède à l'âge de 5 ans. Il reçoit à titre posthume le titre de Comte d'Empire.

 

          Blason d'Etienne                                                                                                       Blason d'Etienne-Aimé    

source : heraldique-blasons-armoiries.com

                      

Tous deux seront inhumés dans le caveau familial situé dans l'ancienne église de Beynost, puis depuis 1953 dans le cimetière communal.

Etienne Vincent inscrit dans son testament la création d'une école gratuite à Beynost. Cliquez ici pour lire le décret impérial qui annonce cette création en 1810.

Ci-dessous le buste d'Etienne Vincent de Margolas.

 

Buste Etienne Vincent
 
 
 
Powered by Phoca Gallery

Agenda

Voeux de l'association Mémoire d'hier pour demain :

jeudi 18 janvier 2018, 18h, salle couture au Complexe.

A découvrir

Pour suivre l'évolution du site
" Quoi de neuf ? " 

 

 

 

 

Visites

6.png3.png3.png0.png2.png